Les framboises sont un fruit qui, outre le bon goût, a beaucoup de propriétés pour la santé. En savoir plus.

Consommée depuis le paléolithique, la framboise est originaire d’Europe. Sa culture se développa au 4e siècle avant J.C. principalement pour ses propriétés médicinales.

La framboise est riche en minéraux (potassium, manganèse), en vitamine C et E, en fibres et antioxydants.Les Chinois lui attribuent des vertus purifiantes du foie et des reins. On l’utilise en cosmétique pour ses propriétés anti-âge (huile de graines de framboise). Les plus vaillant(e)s oseront le masque de framboise maison : mélangez quelques framboises avec de la farine d’avoine (ou froment) et un peu de miel. Laissez poser sur la peau une vingtaine de minutes, rincez et admirez votre peau purifiée !

La tisane de feuilles de framboisiers apaise les douleurs des menstruations et les nausées durant la grossesse.

Une haute densité nutritionnelle

La framboise possède l’une des densités minérales les plus élevées pour un fruit frais : elle fournit en effet plus de 1300 mg de minéraux pour 100 kcalories. Et ses densités en magnésium (53 mg/100 kcalories), en calcium (58 mg/100 kcalories) et en fer (1,8 mg/100 kcalories) sont tout à fait remarquables. Elle contribue donc efficacement à la couverture des besoins en minéraux de l’organisme.

Même intérêt en ce qui concerne l’apport en vitamine C : une portion de 100 g de framboises en apporte 25 mg, soit plus de 30 % de l’apport quotidien recommandé ! On sait que le taux de la vitamine C diminue rapidement après la récolte. Mais la framboise est un fruit fragile, qu’on ne peut garder plus de 2 ou 3 jours au maximum. Et sa richesse en acides organiques protège la vitamine C de la destruction par l’oxygène de l’air. C’est pourquoi quand on consomme des framboises, on bénéficie toujours d’une teneur maximale en vitamine C !

Les framboises contiennent un bon nombre d’antioxydants sous forme d’anthocyanines, d’acide gallique et d’acide ellagique. Grâce à ces molécules les framboises ont une action préventive contre certains cancers (côlon, sein, foie, prostate, œsophage, bouche, col de l’utérus), les maladies cardiovasculaires, et les maladies dites de civilisation.

Bienfaits des framboises

  • Prévention du cancer
    Les framboises noires ont des caractéristiques non négligeables pour la prévention du cancer. Elles sont riches en acide ellagique, un polyphénol antioxydant qui forme des ellagitanins. Des études ont montré que l’acide ellagique, lorsqu’il est consommé avant ou après une exposition à des substances cancérigènes, permettait de réduire la probabilité d’apparition de tumeurs du foie qu’une alimentation sans acide ellagique. Des résultats similaires ont été trouvé pour le cancer du poumon.
    De même, les anthocyanines des framboises noires peuvent réduire la taille des tumeurs, selon une autre étude : une alimentation contenant ces fruits permettait de ralentir significativement le développement de tumeurs dans l’œsophage des participants.
  • Calment les douleurs liées à l’arthrose
    Les framboises ont des qualités anti-inflammatoires impressionnantes, et pourraient donc soulager les douleurs de l’arthrose. Une étude a démontré que les framboises pourpres et leurs extraits, qui contiennent des polyphénols, des antocyanines et des ellagitanins, avaient des propriétés anti-inflammatoires qui protègent le cartilage chez les personnes souffrant d’arthrose. L’arthrose des personnes traitées était moins sévère que celle des individus de contrôle : moins d’inflammation, de formation de pannus, de détérioration de cartilage et de résorption osseuse.
  • Bonnes pour la santé cardiaque
    Une étude a été conduite pour trouver les bienfaits des framboises dans la lutte contre les maladies chroniques, et a démontré que l’anthocyanine qui se trouve dans ces fruits a des qualités anti-inflammatoires qui peuvent aider à maintenir la santé du cœur. Plus particulièrement, elle a montré que les framboises permettent la production d’oxyde nitrique, qui améliore la circulation sanguine.
    De plus, les polyphénols présents dans les framboises sont bénéfiques pour les personnes souffrant d’artériopathie oblitérante des membres inférieurs. Ainsi, les framboises sont une excellente prévention contre la maladie coronarienne, et sont favorables à la santé cardiaque de manière générale.
  • Contrôle du diabète
    Les framboises ont un indice glycémique très bas, et elles ont donc un impact très limité sur le taux de glucose dans le sang, ce qui aide à le stabiliser. De manière générale, des aliments riches en fibres et peu sucrés tels que les framboises sont excellents pour la prévention et la lutte contre le diabète.
  • Ralentissent le vieillissement
    Les antioxydants présents dans les framboises combattent les effets du vieillissement en luttant contre les radicaux libres. En effet, les framboises sont riches en vitamine C, en caroténoïdes et en quercétine. Ainsi, elles sont notamment excellentes pour la peau.
    De grandes quantités de vitamine C se trouvent dans la peau, mais avec l’âge, autant l’épiderme que le derme perdent leur contenu de vitamine C : il est donc logique de manger des aliments riches en vitamine C, tels que des framboises, pour garder une peau rayonnante.
  • Aident à la perte de poids
    Grâce à leurs phytonutriments, les framboises peuvent aider à booster le métabolisme, ce qui favorise la perte de poids. Les cétones des framboises (un composé phénolique naturel), leurs nutriments et leurs fibres seraient responsables de ce bienfait. Selon certaines études, ajouter des framboises à leur alimentation quotidienne aidait les participants à ne pas prendre du poids à cause d’un gain de graisse, et il existe des évidences indiquant que les framboises réduisent la taille des cellules adipeuses.

Propriétés anticancéreuses

En nous protégeant des dangers du stress oxydatif et de l’inflammation, les phytonutriments des framboises modifient le développement ou la reproduction des cellules cancéreuses.

De nouvelles recherches ont montré que les phytonutriments des framboises peuvent changer les signaux qui sont envoyés aux cellules cancéreuses, et en diminuer le nombre. Ils envoient un signal qui encourage les cellules cancéreuses à amorcer l’apoptose (mort cellulaire programmée) qui incite les cellules à rester en santé.

La framboise contient une quantité appréciable d’acide éllagique, un polyphénol anticancéreux très puissant. Selon le Dr Richard Béliveau, auteur du livre Les aliments contre le cancer : « l’acide éllagique prévient l’activation des substances cancérigènes, celles-ci perdant alors leur capacité de réagir avec l’ADN et d’induire des mutations susceptibles de provoquer le déclenchement du cancer. »

les framboises

Anthocyanines

La framboise et la mûre contiennent des anthocyanines, un type de flavonoïdes qui donnent les pigments rouges et noirs à ces petits fruits. Les anthocyanines, comme plusieurs composés phénoliques présents dans les végétaux, possèdent d’importantes propriétés antioxydantes qui neutralisent les radicaux libres du corps et préviennent l’apparition de plusieurs maladies : cancers, maladies cardiovasculaires et maladies chroniques.

Selon les récentes études, l’activité antioxydante de la framboise proviendrait à 50 % des ellagitanins, à 25 % des anthocyanidines (un constituant des anthocyanines) et à 20 % de la vitamine C.

Les framboises rouges et noires, de même que la mûre contiennent aussi d’autres composés phénoliques, mais les quantités peuvent varier substantiellement, selon leur variété et leur culture. De plus, l’assimilation de ces composés phénoliques par l’organisme a été peu étudiée.

Comment consommer la framboise ?

On trouve bien évidemment la framboise fraîche en barquettes à l’approche de l’été. Consommée telle quelle ou dans des yaourts, c’est sous cette forme que ses propriétés sont les mieux conservées.

On pourra également congeler le fruit frais ou l’acheter directement surgelé en période de basse-saison, de septembre à mai.

Coulis, confitures, tartes, muffins ou encore salade de fruits sont également de bons moyens de se délecter de ce petit fruit rouge,

Bon à savoir : les framboises fraîches contiendraient plus de composés phénoliques et d’anthocyanidines que les framboises déshydratées, leur conférant une meilleure activité antioxydante. La congélation nuit peu à leur contenu, sauf en ce qui concerne la vitamine C qui diminue beaucoup.

Sending
User Rating 5 (1 vote)

Psychologue, psycho-diététicienne, expert en nutrition. Elle s’occupe de l'évaluation du mode d'alimentation et de l’état nutritionnel des individus et des groupes de personnes. Elle aide à changer de mauvaises habitudes, le mode de vie, à arranger l’emploi du temps et à ajuster l’alimentation et l’activité physique à celui-ci. En se rendant compte de l’ampleur du sujet de la nutrition de l’homme tant en bon état de santé que lors d’une maladie, elle élargit toujours son savoir, en participant à de nombreuses formations et conférences en France et à l'étranger. Ses centres d'intérêt particuliers en matière de nutrition : la nutrition des personnes âgées, la diétothérapie des maladies du tube digestif et les compléments alimentaires pour les sportifs.

We are using cookies on our website

Please confirm that you accept our Privacy Policy. Privacy Policy